Site plan gay sauna gay à marseille

site plan gay sauna gay à marseille

Site de rencontres gay basé sur un tchat messenger il propose gratuitement des rencontres gay géolocalisées et est notamment très bien implanté sur Marseille et sa région. Idéal pour faire rapidement et gratuitement des rencontres gay très hot sur Marseille. Le site de plan cul de Jacquie et Michel est classé parmi les meilleurs sites de plan cul et compte notamment quelques unes des actrices du studio. Attention, le site www. Site de Rencontres Gay. En apparence, faire une rencontre gay à Paris peut sembler facile.

Avec des lieux comme le marais, Paris est une ville réputée pour être propice aux rencontres gays. Où sortir si on veut faire une rencontre gay à Paris? Pour vous aider à choisir le meilleur sauna gay de Paris, voici la liste de ceux recommandé par notre expert en plan cul gay Larry. Les meilleurs sauna gay du Marais Le Le motif de la suspension: Une sanction qui pourrait faire réfléchir de nombreux sites similaires à Rentboy. Rentboy fermé pour proxénétisme Comme quelques sites en France, Rentboy permettait à des escort gay de rencontrer leurs clients.

Quel est le meilleur tchat gay? Si le "Zanzi-Bar" ouvre désormais aussi dans l'après-midi avec une petite terrasse, le "Bar-Basque" n'aura pas l'autorisation de le faire et restera un bar de nuit. Le "Busby's" va se muter en "Blitz" avant d'être repris par Michel Roux qui y installera "la Mendigotte" durant quelque temps. La Mendigotte possède son club privé en sous-sol, accessible uniquement aux garçons qui peuvent y trouver une back-room.

Le "Gay-Boys" , dont le nom a été trouvé trop explicite par les autorités, se transforme en "Crazy Boys" puis en "Cabaret 7" puis tout simplement en "7". Avec l'ouverture du nouveau Palais de Festivals en , la terrasse de la brasserie "le Festival" va changer de clientèle et le centre de gravité de la ville va se déplacer.

Il n'y aura pas de nouveautés stables en matière de bar gay à Cannes même si chaque saison apporte son lot d'ouvertures et de fermetures: Le bar pour lesbiennes, "Le Sweet" , 3 blv de la République, ouvrira au début des années 80 et le bar "L'Effronté" , 5 rue du Docteur Gazagnaire, au milieu des années A la fin des années 80, le "Café des Arts" , place de l'Etang, devient une brasserie, salon-de-thé sympathisant. Plus d'une vingtaine de restaurants se déclarent gay-friendly dans la ville.

Les plus marquants des années 80 seront "La Mirabelle" 24 rue Saint Antoine, "Le Little Palace" , 18 rue du 24 août, qui fait aussi hôtel La plage privée "L'Ondine" a supplanté toutes les autres pour la clientèle gay.

Il est aussi possible d'y déjeuner dans une ambiance très masculine. Plusieurs saunas vont ouvrir leurs portes à Cannes dans les années La drague à l'extérieur à Cannes devient très facile dans les années 80, du moins en été.

La concentration de gays dans les rues est telle qu'on peut esquisser un sourire sans risque de se prendre un coup de poing dans la figure, ce qui n'est pas encore le cas ailleurs en France. La Croisette reste le centre de la drague soft le soir, mais des rencontres se font aussi au square Frédéric Mistral ou au square Carnot.

Les plages privées de Cannes continuent à faire recette: L'Île Sainte Marguerite continue à avoir ses adeptes amoureux de la drague dans la nature. Dans les années 80, concernant les destinations touristiques préférées des gays sur la côte méditerranéenne, Cannes a supplanté Saint-Tropez qui s'endort un peu, et Nice dont la municipalité ne souhaite pas voir le tourisme gay se développer. S'il n'y a plus de sauna gay à Saint Trop' dans les années 80, les plages comme Tahiti, le Club des Palmier, l'Aqua Club, toutes situées à Pampelone, restent très gaies.

Les terrasse du Gorille ou de Sénéquier sont les endroits où il faut se montrer. Mais pour la drague active, la Tour des Muscadins reste le lieu privilégié des gays magré les agressions croissantes. Il est à noter que les lesbiennes ne disposent pas d'établissement spécifique dans cette ville qu'elles fréquentent assez peu, même si le Pigeonnier est le seul club où elles se retrouvent avec les gays.

Dans les années 80, Saint Tropez aura définitivement perdu son aura internationale auprès des gays. C'est Brigitte Bardot qui pourra s'en réjouir, puisqu'elle s'était plainte à la municipalité de la prolifération des gays dans son village. La petite ville espagnole de Sitgès, à titre de comparaison, à densité de population à peine supérieure, propose une vingtaine de bars gay contre 1 à Saint Trop' et 3 ou 4 vraies discothèques contre 2 petites boites hors de prix à Saint-Tropez, sans compter une offre hôtellière sans comparaison et un charme tout aussi méditerranéen.

Saint Tropez, après plus de 50 ans de vie gay, va être abandonnée par les homos qui vont laisser la place aux touristes en tong et en short à l'affut d'une star hypothétique.

A défaut, ils pourront toujours photographier quelques m'as-tu-vu et VIP qui daigneront leur jeter un regard méprisant du haut de leur yacht. La pègre, les mendiants, les voleurs, les loubards attirés par la clientèle argentées vont compléter le tableau de ce village qui était un paradis gay dans les années 60 et qui devient, dans les années 80, un piège pour touristes mal informés, vivant sur sa gloire passée artificiellement entretenue.

Librairie "Le temps des cerises" 50 boulevard de la Madeleine puis: Librairie Le Papier Mâché, 12 rue benoit Bunico. Librairie "Papier Mâché" 12 rue Benoît Bunico.

Il n'hésite pas à tenir des propos racistes, antisémites et homophobes. Dans les années 80, la police ratisse quotidiennement les lieux de drague homo de la ville et multiplie les contrôles d'identités. Les bars et autres établissements gay font régulièrement l'objet de contrôles et de tracasseries diverses fermeture des boîtes à 2h A l'automne , la boite gay "Le Blue-Boy" voit sa backroom fermée sur ordre de la police. En janvier , le Sauna "le Hammam du Château" est fermé par la police et son propriétaire poursuivi pour "tenue d'une maison de débauche" et "complicité d'outrage à la pudeur".

En septembre 86, ce sera le tour, et pour les mêmes raisons, du "Sauna Sept" et de "l'Azur Sauna". Les homosexuels qui, depuis les exubérants princes russes des années 30, avaient fait de Nice une de leur destination préférée et avaient contribué à la renommée de la ville dans le monde, ne sont plus les bienvenus. Cela n'empêchera pas la vie gay d'avoir encore un fort dynamisme. Jacques Médecin fera l'objet, à la fin des années 80, de nombreuses condamnations détournements de fonds, abus de confiance, abus de biens sociaux Le Port semble être à cette époque le quartier le plus gay de Nice puisqu'il héberge plusieurs bars, restaurants et un sauna.

La vieille ville et le Cours Saleya viennent en deuxième position. Seule la discothèque le Blue Boy est un peu excentrée par rapport à ces quartiers. La discothèque "la Calèche" va perdre de sa popularité et se transformer en "Arlequin".

Ce dernier disparaîtra à son tour pour laisser la place à un club japonais. L'ascenseur avec sa backroom va être de plus en plus un bar viril et cuir mais si les touristes y sont les bienvenus. Quelques établissements auront une vie éphémère comme: Mais le phare des nuits gays niçoises reste "le Blue Boy" , 9 rue Spinetta. La boite draine toute la jeunesse gay de la Côte d'Azur avec ses nombreuses soirées, ses spectacles, sa chambre noire Elle est exclusivement masculine, sauf le mercredi, où les filles sont admises.

Au milieu des années 80, "le Bentley" devient la boite réservée exclusivement aux lesbiennes. Deux restaurants-librairies ont la préférence des lesbiennes: Les lieux de drague, comme nous l'indiquions précédemment, sont sans cesse contrôlés par la police, néanmoins les rencontres se font: La Promenade du Paillon au dessus des parkings commence aussi à avoir ses adeptes.

La plage gay la plus réputée de la région est une petite plage à l'Est de Nice en contrebas des rochers du cap de Nice, Coco Beach. On y drague le jour et on y dort à la belle étoile la nuit. Sinon, la plage de Saint Laurent d'Eze est naturiste.

Au début des années 80, les établissements de Marseille s'orientent en majorité vers une clientèle cuir et moustache. Les "leather bars" avec back-room, sling, glory-hole semblent séduire les homos marseillais.

Face à un plus grand radicalisme des bars gay masculins, les lesbiennes marseillaises ne seront pas en reste mais leurs lieux de rencontres seront totalement confidentiels.

Le bar "Eagle" ouvre en au 92 rue Jean Bernardy. La clientèle est strictement sélectionnée et le dress code cuir obligatoire. Comme son nom le laisse deviner, le cuir est aussi dominant dans l'établissement, mais il n'est pas obligatoire. Le bar est équipé d'une backroom. Sinon, les seuls établissements rescapés des années 70, sont "le " qui fermera au début de la décennie, "le Mistral" toujours fréquenté par les travestis du quartier et "Chez Clairette" qui restera le plus ancien bar gay de la ville Clairette le tient depuis D'autres bars vont ouvrir sans pour autant avoir une grande pérennité: Les prix y sont sages et une petite piste permet de danser.

Quelques cafés avec terrasse ont la préférence des gays même s'ils sont ouverts à tout le monde. Malheureusement, à la fin des années 80, à l'image du secteur associatif LGBT marseillais, le Sida aura fait ses ravages. La deuxième ville de France ne possède plus que deux bars gays, le Kempson et Chez Clairette. Les deux locomotives des nuits marseillaises restent "le Can-Can" et "la Mare au Diable". Il est revendu par Alice Guerini mais s'éteindra au milieu des années 80 avant d'être relancé au début des années 90 par Michel Piacenza.

La Mare au Diable attire toujours une clientèle très virile et quelques filles au compte goutte. D'autres boites, plus éphémères ponctueront les années Marseille reste réputée pour les interférences entre la mafia et le milieu de la nuit. En , une vaste opération policière se traduira par la fermeture de nombreuses discothèques marseillaises. Un des nouveaux actionnaires, Gilbert Hoareau, dit le Libanais, sera d'ailleurs abattu en pleine rue le 6 octobre A la fin des années 80, la seule discothèque gay survivante de Marseille est "La Mare au Diable".

Si quelques lieux mixtes accueillent aussi bien les lesbiennes que les mecs Le Neptune, la Bessonnière Le bar "Le Mistral" 8 rue Curiol, réservera son arrière salle, à partir de , uniquement aux lesbiennes.

Il en sera de même pour le nouveau lieu associatif, Le Bateau Ivre, qui succèdera à la Boulangerie. Le petit salon-de-thé discret, "les Thés Tard" , 2 rue Vian, accueille les lesbiennes. Si la librairie "L'Odeur du temps" , 6 rue Pastoret propose de la littérature lesbienne, "la Librairie des femmes" , rue Pavillon, est beaucoup plus orientée. Le "L" organise des fêtes privées réservées aux filles mais pour s'y rendre et connaître l'adresse, il faut impérativement téléphoner au préalable à un numéro privé.

Le mardi est réservé aux lesbiennes. Avant de fermer au début des années 80, "le Dragon Club" devient un sauna de nuit les we. A la fin des années 80, il reste 3 saunas: Il existe également plusieurs sex-shop avec des cabines et des sections gay et souvent fréquentés par des gigolos: Prostitués et travestis occupent le trottoir de la rue Sénac et de la rue Curiol dès la fin d'après-midi et jusque tard dans la nuit.

La gare Saint Charles abrite aussi des petits gigolos plus occasionnels. On en trouve aussi autour des sex-shops de la Canebière. Pour les rencontres non tarifées, le Parc Borely avenue du Prado est le centre de la drague malgré les nombreux loubards qui y chassent le pédé, car à cette époque, les homosexuels n'osent pas encore porter plainte lorsqu'ils sont dépouillés de leurs portefeuilles. Dans la journée, on drague autour de la roseraie du Parc, le soir, devant la grille.

Les tasses de la gare à l'intérieur et à l'extérieur , du Square Léon Blum, de l'aire d'autoroute d'Ouillier vers Toulon sont aussi fréquentées. Enfin pour les amateurs de sensations fortes et de dockers musclés, la digue du grand large, ses tasses et son environnement glauque permettent tous les frissons. Il existe aussi plusieurs plages gaies: Naturisme - La Madrague de Montredon.

Le Kempson le premier bar gay de la rue Beauvau. Place de la Gare à Barbentane. Librairie La Mémoire Populaire 70 rue Bonneterie puis: La boite devenue mythique, "le Tison" à Barbentane 13 attire une clientèle qui vient de loin toute l'année et les gays de toute la France qui descendent sur la côte s'arrêtent volontiers un soir au Tison à la belle saison.

Si le prix d'entrée reste encore élevé, l'ambiance y est toujours joyeuse et très méditerranéenne. Malheureusement, l'établissement sera vendu en et perdra son orientation gay. Ce sera probablement une des raisons du réveil du centre ville d'Avignon où de nouveaux établissements vont fleurir au milieu des années Si les terrasses du Paris ou du Festival sur la place de l'horloge sont toujours accueillantes, il n'y avait pas en ville de véritable bar homo.

Un premier bar gay ouvre au 12 rue du Limas, "L'Esclave". Il propose des spectacles les week-ends. Patrice et Thierry y aménageront une petite piste de danse à partir de La discothèque hétéro "les 2G" propose à partir de des lundis gays. Pour être complet, n'oublions pas non plus le coffee-shop "Le Pub" 47 rue Joseph Vernet, qui, même s'il n'est pas exclusivement gay, est fréquenté par beaucoup d'homos au milieu des motards.

Avignon se dote aussi d'un sauna au 20 rue Paul Manivet: Il propose une cuisine lyonnaise. Le "Cocoa and Co" , rue des Lices, est plus proche du coffee-shop ou du salon de thé. Les lieux de drague extérieurs sont essentiellement le parc Champfleury et les berges de la Durance entre le pont de Bonpas et celui de la route de Tarascon, sur la rive droite. Les bords de la Durance et leurs galets: Drague soft aux terrasse de la place de l'Horloge. Chemin de l'Enfant, Les Milles. Le Cheval de Bois.

L'Invitée - 1 rue de Bruys. A Aix-en-Provence, ville étudiante et bourgeoise, la vie gay qui était encore embryonnaire dans les années 70 va se développer dans les années Un premier sauna gay ouvre au début des années 80 au 8 bis rue Annonerie Vieille: Une nouvelle discothèque fait son apparition à la même époque dans le quartier des Plâtrières, Montée d'Avignon: La boite propose tous les soirs un spectacle de travestis. Elle est ouverte aussi bien aux filles qu'aux garçons.

Après avoir fermé son bar gay de Marseille, Michel Piacenza, va ouvrir en mars à Aix un complexe restau-disco-sauna, chemin de l'Enfant Les Milles: Un autre sauna ouvrira aussi au milieu des années L'établissement a la particularité de s'étendre sur m2 de caves voutées du XIe siècle.

Sauna gay, Hammam gay, Spa gay, Lieu de rencontre gay, Bar gay, Avignon ( Vaucluse), Nîmes (Gard), Marseille (Bouches-du-Rhône) Plan du site. Marseille n'est pas souvent la destination la plus populaire chez les gays et lesbiennes. Toutefois, la destination gagne de plus en Où est situé le quartier gay de Marseille sur une carte? Bars; Clubs; Discothèques; Saunas; Restaurants; Hôtels; Sex-Club; Librairies; Boutiques Les meilleurs sites de recherche de vols. ce sauna est un sauna classique hétérosexuel, les touristes Gay de passage qui .. Cargo sauna. Marseille. Aucun texte alternatif disponible. L'image contient.

ANNONCE PLAN CUL LYON PLAN CUL GAY CLERMONT

Site de Rencontres Gay. En apparence, faire une rencontre gay à Paris peut sembler facile. Avec des lieux comme le marais, Paris est une ville réputée pour être propice aux rencontres gays. Où sortir si on veut faire une rencontre gay à Paris?

Pour vous aider à choisir le meilleur sauna gay de Paris, voici la liste de ceux recommandé par notre expert en plan cul gay Larry. Les meilleurs sauna gay du Marais Le Le motif de la suspension: Une sanction qui pourrait faire réfléchir de nombreux sites similaires à Rentboy.

Rentboy fermé pour proxénétisme Comme quelques sites en France, Rentboy permettait à des escort gay de rencontrer leurs clients. Quel est le meilleur tchat gay? Quel est le meilleur site de dialogue gay en direct Comment séduire sur les sites de rencontres gay Comment trouver un gay actif sur un site de rencontres? Avis sur le site de Chat FotoChat Comment rencontrer un gay passif? Comparatif des sites de rencontres gay qui marchent Trouver un site de rencontres pour séniors.

Bon plan en ce moment! Les UEH ne seront pas organisées cette année, et ne le seront plus avant , une fois les trithérapies mises au point. La Boulangerie, le lieu associatif de Marseille au début des années Le "Bar Basque" et surtout "le Zanzi-Bar" cf années 70 continuent à attirer la foule des débuts de soirée. Si le "Zanzi-Bar" ouvre désormais aussi dans l'après-midi avec une petite terrasse, le "Bar-Basque" n'aura pas l'autorisation de le faire et restera un bar de nuit.

Le "Busby's" va se muter en "Blitz" avant d'être repris par Michel Roux qui y installera "la Mendigotte" durant quelque temps. La Mendigotte possède son club privé en sous-sol, accessible uniquement aux garçons qui peuvent y trouver une back-room.

Le "Gay-Boys" , dont le nom a été trouvé trop explicite par les autorités, se transforme en "Crazy Boys" puis en "Cabaret 7" puis tout simplement en "7". Avec l'ouverture du nouveau Palais de Festivals en , la terrasse de la brasserie "le Festival" va changer de clientèle et le centre de gravité de la ville va se déplacer.

Il n'y aura pas de nouveautés stables en matière de bar gay à Cannes même si chaque saison apporte son lot d'ouvertures et de fermetures: Le bar pour lesbiennes, "Le Sweet" , 3 blv de la République, ouvrira au début des années 80 et le bar "L'Effronté" , 5 rue du Docteur Gazagnaire, au milieu des années A la fin des années 80, le "Café des Arts" , place de l'Etang, devient une brasserie, salon-de-thé sympathisant.

Plus d'une vingtaine de restaurants se déclarent gay-friendly dans la ville. Les plus marquants des années 80 seront "La Mirabelle" 24 rue Saint Antoine, "Le Little Palace" , 18 rue du 24 août, qui fait aussi hôtel La plage privée "L'Ondine" a supplanté toutes les autres pour la clientèle gay. Il est aussi possible d'y déjeuner dans une ambiance très masculine. Plusieurs saunas vont ouvrir leurs portes à Cannes dans les années La drague à l'extérieur à Cannes devient très facile dans les années 80, du moins en été.

La concentration de gays dans les rues est telle qu'on peut esquisser un sourire sans risque de se prendre un coup de poing dans la figure, ce qui n'est pas encore le cas ailleurs en France. La Croisette reste le centre de la drague soft le soir, mais des rencontres se font aussi au square Frédéric Mistral ou au square Carnot.

Les plages privées de Cannes continuent à faire recette: L'Île Sainte Marguerite continue à avoir ses adeptes amoureux de la drague dans la nature. Dans les années 80, concernant les destinations touristiques préférées des gays sur la côte méditerranéenne, Cannes a supplanté Saint-Tropez qui s'endort un peu, et Nice dont la municipalité ne souhaite pas voir le tourisme gay se développer.

S'il n'y a plus de sauna gay à Saint Trop' dans les années 80, les plages comme Tahiti, le Club des Palmier, l'Aqua Club, toutes situées à Pampelone, restent très gaies.

Les terrasse du Gorille ou de Sénéquier sont les endroits où il faut se montrer. Mais pour la drague active, la Tour des Muscadins reste le lieu privilégié des gays magré les agressions croissantes.

Il est à noter que les lesbiennes ne disposent pas d'établissement spécifique dans cette ville qu'elles fréquentent assez peu, même si le Pigeonnier est le seul club où elles se retrouvent avec les gays.

Dans les années 80, Saint Tropez aura définitivement perdu son aura internationale auprès des gays. C'est Brigitte Bardot qui pourra s'en réjouir, puisqu'elle s'était plainte à la municipalité de la prolifération des gays dans son village. La petite ville espagnole de Sitgès, à titre de comparaison, à densité de population à peine supérieure, propose une vingtaine de bars gay contre 1 à Saint Trop' et 3 ou 4 vraies discothèques contre 2 petites boites hors de prix à Saint-Tropez, sans compter une offre hôtellière sans comparaison et un charme tout aussi méditerranéen.

Saint Tropez, après plus de 50 ans de vie gay, va être abandonnée par les homos qui vont laisser la place aux touristes en tong et en short à l'affut d'une star hypothétique. A défaut, ils pourront toujours photographier quelques m'as-tu-vu et VIP qui daigneront leur jeter un regard méprisant du haut de leur yacht.

La pègre, les mendiants, les voleurs, les loubards attirés par la clientèle argentées vont compléter le tableau de ce village qui était un paradis gay dans les années 60 et qui devient, dans les années 80, un piège pour touristes mal informés, vivant sur sa gloire passée artificiellement entretenue. Librairie "Le temps des cerises" 50 boulevard de la Madeleine puis: Librairie Le Papier Mâché, 12 rue benoit Bunico.

Librairie "Papier Mâché" 12 rue Benoît Bunico. Il n'hésite pas à tenir des propos racistes, antisémites et homophobes. Dans les années 80, la police ratisse quotidiennement les lieux de drague homo de la ville et multiplie les contrôles d'identités. Les bars et autres établissements gay font régulièrement l'objet de contrôles et de tracasseries diverses fermeture des boîtes à 2h A l'automne , la boite gay "Le Blue-Boy" voit sa backroom fermée sur ordre de la police.

En janvier , le Sauna "le Hammam du Château" est fermé par la police et son propriétaire poursuivi pour "tenue d'une maison de débauche" et "complicité d'outrage à la pudeur".

En septembre 86, ce sera le tour, et pour les mêmes raisons, du "Sauna Sept" et de "l'Azur Sauna". Les homosexuels qui, depuis les exubérants princes russes des années 30, avaient fait de Nice une de leur destination préférée et avaient contribué à la renommée de la ville dans le monde, ne sont plus les bienvenus.

Cela n'empêchera pas la vie gay d'avoir encore un fort dynamisme. Jacques Médecin fera l'objet, à la fin des années 80, de nombreuses condamnations détournements de fonds, abus de confiance, abus de biens sociaux Le Port semble être à cette époque le quartier le plus gay de Nice puisqu'il héberge plusieurs bars, restaurants et un sauna. La vieille ville et le Cours Saleya viennent en deuxième position. Seule la discothèque le Blue Boy est un peu excentrée par rapport à ces quartiers.

La discothèque "la Calèche" va perdre de sa popularité et se transformer en "Arlequin". Ce dernier disparaîtra à son tour pour laisser la place à un club japonais.

L'ascenseur avec sa backroom va être de plus en plus un bar viril et cuir mais si les touristes y sont les bienvenus. Quelques établissements auront une vie éphémère comme: Mais le phare des nuits gays niçoises reste "le Blue Boy" , 9 rue Spinetta. La boite draine toute la jeunesse gay de la Côte d'Azur avec ses nombreuses soirées, ses spectacles, sa chambre noire Elle est exclusivement masculine, sauf le mercredi, où les filles sont admises.

Au milieu des années 80, "le Bentley" devient la boite réservée exclusivement aux lesbiennes. Deux restaurants-librairies ont la préférence des lesbiennes: Les lieux de drague, comme nous l'indiquions précédemment, sont sans cesse contrôlés par la police, néanmoins les rencontres se font: La Promenade du Paillon au dessus des parkings commence aussi à avoir ses adeptes.

La plage gay la plus réputée de la région est une petite plage à l'Est de Nice en contrebas des rochers du cap de Nice, Coco Beach. On y drague le jour et on y dort à la belle étoile la nuit. Sinon, la plage de Saint Laurent d'Eze est naturiste. Au début des années 80, les établissements de Marseille s'orientent en majorité vers une clientèle cuir et moustache.

Les "leather bars" avec back-room, sling, glory-hole semblent séduire les homos marseillais. Face à un plus grand radicalisme des bars gay masculins, les lesbiennes marseillaises ne seront pas en reste mais leurs lieux de rencontres seront totalement confidentiels. Le bar "Eagle" ouvre en au 92 rue Jean Bernardy.

La clientèle est strictement sélectionnée et le dress code cuir obligatoire. Comme son nom le laisse deviner, le cuir est aussi dominant dans l'établissement, mais il n'est pas obligatoire. Le bar est équipé d'une backroom. Sinon, les seuls établissements rescapés des années 70, sont "le " qui fermera au début de la décennie, "le Mistral" toujours fréquenté par les travestis du quartier et "Chez Clairette" qui restera le plus ancien bar gay de la ville Clairette le tient depuis D'autres bars vont ouvrir sans pour autant avoir une grande pérennité: Les prix y sont sages et une petite piste permet de danser.

Quelques cafés avec terrasse ont la préférence des gays même s'ils sont ouverts à tout le monde. Malheureusement, à la fin des années 80, à l'image du secteur associatif LGBT marseillais, le Sida aura fait ses ravages. La deuxième ville de France ne possède plus que deux bars gays, le Kempson et Chez Clairette.

Les deux locomotives des nuits marseillaises restent "le Can-Can" et "la Mare au Diable". Il est revendu par Alice Guerini mais s'éteindra au milieu des années 80 avant d'être relancé au début des années 90 par Michel Piacenza.

La Mare au Diable attire toujours une clientèle très virile et quelques filles au compte goutte. D'autres boites, plus éphémères ponctueront les années Marseille reste réputée pour les interférences entre la mafia et le milieu de la nuit.

En , une vaste opération policière se traduira par la fermeture de nombreuses discothèques marseillaises. Un des nouveaux actionnaires, Gilbert Hoareau, dit le Libanais, sera d'ailleurs abattu en pleine rue le 6 octobre A la fin des années 80, la seule discothèque gay survivante de Marseille est "La Mare au Diable". Si quelques lieux mixtes accueillent aussi bien les lesbiennes que les mecs Le Neptune, la Bessonnière Le bar "Le Mistral" 8 rue Curiol, réservera son arrière salle, à partir de , uniquement aux lesbiennes.

Il en sera de même pour le nouveau lieu associatif, Le Bateau Ivre, qui succèdera à la Boulangerie. Le petit salon-de-thé discret, "les Thés Tard" , 2 rue Vian, accueille les lesbiennes. Si la librairie "L'Odeur du temps" , 6 rue Pastoret propose de la littérature lesbienne, "la Librairie des femmes" , rue Pavillon, est beaucoup plus orientée.

Le "L" organise des fêtes privées réservées aux filles mais pour s'y rendre et connaître l'adresse, il faut impérativement téléphoner au préalable à un numéro privé. Le mardi est réservé aux lesbiennes. Avant de fermer au début des années 80, "le Dragon Club" devient un sauna de nuit les we. A la fin des années 80, il reste 3 saunas: Il existe également plusieurs sex-shop avec des cabines et des sections gay et souvent fréquentés par des gigolos: Prostitués et travestis occupent le trottoir de la rue Sénac et de la rue Curiol dès la fin d'après-midi et jusque tard dans la nuit.

La gare Saint Charles abrite aussi des petits gigolos plus occasionnels. On en trouve aussi autour des sex-shops de la Canebière. Pour les rencontres non tarifées, le Parc Borely avenue du Prado est le centre de la drague malgré les nombreux loubards qui y chassent le pédé, car à cette époque, les homosexuels n'osent pas encore porter plainte lorsqu'ils sont dépouillés de leurs portefeuilles.

Dans la journée, on drague autour de la roseraie du Parc, le soir, devant la grille. Les tasses de la gare à l'intérieur et à l'extérieur , du Square Léon Blum, de l'aire d'autoroute d'Ouillier vers Toulon sont aussi fréquentées. Enfin pour les amateurs de sensations fortes et de dockers musclés, la digue du grand large, ses tasses et son environnement glauque permettent tous les frissons.

Il existe aussi plusieurs plages gaies: Naturisme - La Madrague de Montredon. Le Kempson le premier bar gay de la rue Beauvau. Place de la Gare à Barbentane. Librairie La Mémoire Populaire 70 rue Bonneterie puis: La boite devenue mythique, "le Tison" à Barbentane 13 attire une clientèle qui vient de loin toute l'année et les gays de toute la France qui descendent sur la côte s'arrêtent volontiers un soir au Tison à la belle saison.

Si le prix d'entrée reste encore élevé, l'ambiance y est toujours joyeuse et très méditerranéenne. Malheureusement, l'établissement sera vendu en et perdra son orientation gay. Ce sera probablement une des raisons du réveil du centre ville d'Avignon où de nouveaux établissements vont fleurir au milieu des années Si les terrasses du Paris ou du Festival sur la place de l'horloge sont toujours accueillantes, il n'y avait pas en ville de véritable bar homo. Un premier bar gay ouvre au 12 rue du Limas, "L'Esclave".

Il propose des spectacles les week-ends. Patrice et Thierry y aménageront une petite piste de danse à partir de La discothèque hétéro "les 2G" propose à partir de des lundis gays. Pour être complet, n'oublions pas non plus le coffee-shop "Le Pub" 47 rue Joseph Vernet, qui, même s'il n'est pas exclusivement gay, est fréquenté par beaucoup d'homos au milieu des motards. Avignon se dote aussi d'un sauna au 20 rue Paul Manivet: Il propose une cuisine lyonnaise.

Le "Cocoa and Co" , rue des Lices, est plus proche du coffee-shop ou du salon de thé. Les lieux de drague extérieurs sont essentiellement le parc Champfleury et les berges de la Durance entre le pont de Bonpas et celui de la route de Tarascon, sur la rive droite. Les bords de la Durance et leurs galets: Drague soft aux terrasse de la place de l'Horloge. Chemin de l'Enfant, Les Milles.

Le Cheval de Bois. L'Invitée - 1 rue de Bruys. A Aix-en-Provence, ville étudiante et bourgeoise, la vie gay qui était encore embryonnaire dans les années 70 va se développer dans les années Un premier sauna gay ouvre au début des années 80 au 8 bis rue Annonerie Vieille: Une nouvelle discothèque fait son apparition à la même époque dans le quartier des Plâtrières, Montée d'Avignon: La boite propose tous les soirs un spectacle de travestis.

Elle est ouverte aussi bien aux filles qu'aux garçons.

Beau cul à baiser plan sexe gay

PLAN CUL A DOUAI PLAN CUL GAY REBEU